Clan Tokugawa Index du Forum
Clan Tokugawa
Le Domaine du Prestigieux Clan des Fleurs du Crépuscule
 
Clan Tokugawa Index du ForumFAQRechercherS’enregistrerConnexion

:: La jeune fille aux fleurs ::

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Clan Tokugawa Index du Forum -> Rp - Yamajirô de Tokugawa -> Môn-Porte
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
kimikage


Hors ligne

Inscrit le: 16 Fév 2010
Messages: 6

MessagePosté le: Mar 16 Fév - 19:20 (2010)    Sujet du message: La jeune fille aux fleurs Répondre en citant

Une jeune femme arriva au abord du chateau Tokugawa..Ses bras etaient chargé de fleurs  cueillis sur le chemin. Elle marchait, chantonnant un chant ancien d'une voix douce et claire, semblant ne perdre aucunement son souffle malgrés l'ariditée de la pente.

Sa coiffure se composait d'un simple chignon, un okufu, tenu par un peigne et des epingles à cheveux (Kanzashi)

Elle portait dans le dos un shamisen, et semblait marcher avec elegance  rare malgrés l'etroitesse du Kimono choisit. Son visage, son corps était soigneusement maquillée. 

Elle arriva aux portes du chateau sachant qu'elle serait vu et attendu.


Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: Mar 16 Fév - 19:20 (2010)    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Tokugawa no Kadokawa
Le Clan Tokugawa
Le Clan Tokugawa

Hors ligne

Inscrit le: 22 Jan 2010
Messages: 130

MessagePosté le: Mer 17 Fév - 09:37 (2010)    Sujet du message: La jeune fille aux fleurs Répondre en citant

Rien de telle que la méditation en contemplant le paysage alentour après une séance d'entraînement. Rien de tel effectivement pour se calmer après avoir pris sur soi pour ne pas assassiner l'un des élèves peu enclin à comprendre son apprentissage.

C'est donc les coudes contre la balustrade que Kadokawa contemplait l'horizon, en quête du retour de la paix intérieure.

Mais même dans ces moments, l'attention de Kadokawa était éveillée, et il avait senti la venue de l'étranger bien avant que sa silhouette n'apparaisse. Sans même tourner la tête il laisse l'étranger approcher et ne peut empêcher un soupir las sortir de sa poitrine en voyant le spectacle qui s'offre à lui.

Lorsque la femme arrive à la porte, toujours les yeux au loin il parle.


Oy, c'est Daisuke-san que tu viens voir ? Il me semble qu'il s'est absenté. Tu peux donc reprendre ta route.

Effectivement seul Daisuke pouvait avoir invité une Geisha à venir au Yamajiro. Qui d'autre ? Quand son frère comprendra-t-il que ses mauvaises fréquentations peuvent avoir une influence néfaste sur les apprentis bushis ?
_________________


Revenir en haut
kimikage


Hors ligne

Inscrit le: 16 Fév 2010
Messages: 6

MessagePosté le: Mer 17 Fév - 14:08 (2010)    Sujet du message: La jeune fille aux fleurs Répondre en citant

Elle regarda l'homme d'arme, et lui rendit un sourire..

Si je devais prendre le Thé, j'y mettrais d'abord de l'eau,
juste ce que tu aimes, une simple gorgée d'eau,
et nous la partagerons avec eux.

Ecoutez mes mots et vous connaitrez mon nom.

je ne fais pas couler le sang , pourtant je le fais couler, il ne vient pas de mes cuisses, mais sa vie s'ecoule sur mon visage.

Ecoutez mes mots et vous saurez  ce que je suis.

Si ma dague parcourait ton corps,sa brulure serait tels qu'elle ne blesserait point ta chair mais ton âme.

Ecoutez mes mots et vous saurez qui je suis.

Les apparances sont souvent trompeuse, ce qui est lumiére masque la réalité, et seul ceux qui dominent les ombres peuvent la saisir.

Ecoutez mes mots et vous connaitrez mon nom.

Souhaitez vous que je vous joue un air?

Elle posa sa brassé de fleur et prit son instrument, commençant à l'accorder.Elle ne semblait guére avoir l'intention de partir.

J'ai du udon encore tiede dans ma besace, si vous en souhaitez, je le partagerais volontier avec vous.




Revenir en haut
Tokugawa no Kadokawa
Le Clan Tokugawa
Le Clan Tokugawa

Hors ligne

Inscrit le: 22 Jan 2010
Messages: 130

MessagePosté le: Ven 19 Fév - 13:14 (2010)    Sujet du message: La jeune fille aux fleurs Répondre en citant

Au lieu de s'en retourner, voici que la jeune femme lui parle dans un langage fleuri et lui propose de lui jouer un air de musique et de partager son repas.

Kadokawa n'en revient pas et il se retourne enfin vers la femme, le visage grave et dénué de toute trace d'amabilité.


Non merci paysanne, je ne souhaite ni ta musique, ni ton repas. Je n'aspirais en venant ici qu'au silence et à la méditation.
Maintenant que tu as troublé tout cela, explique moi donc ce que tu recherches en notre Yamajiro.


Un profond soupir vient ponctuer sa phrase. Il se demande s'il ne devrait pas plutôt aller faire chercher Sakura. Après tout, autant laisser les femmes entre elles.
_________________


Revenir en haut
kimikage


Hors ligne

Inscrit le: 16 Fév 2010
Messages: 6

MessagePosté le: Ven 19 Fév - 15:59 (2010)    Sujet du message: La jeune fille aux fleurs Répondre en citant

Le jeune fille le regarda intriguée.. Etait il possible que le guerrier soit si sourd aux autres qu'il n'ai point compris qui elle etait?,

ou etait il simplement inculte et illettré?

Estimant qu'elle lui avait repondu de la maniére la plus simple qui soit, elle ne jugea pas utile de se repeter, aprés tout il avait là sans aucun doute de quoi méditer.

Trés attentive au désir d'autrui, elle commença à jouer, pinçant les notes, mais ne les faisant pas vibrer, n'avait il pas exprimé son désir de silence. Pour un homme des arts, elle offrait un spectacle de virtuose laissant ses doigts glisser avec maitrise et talent sur l'instrument.

Pour un guerrier légérement bouché, elle offrait la vision d'une jeune femme qui non seulement ne repondait pas au questions, mais agitait ses doigts sur un instruments sans pourtant faire le moindre son 

Son regard quitta l'homme qui déja avait disparu de sa conscience, ou du moins en apparence, car nul regard ne se tournait plus vers lui.  Ses jolies yeux ne se releveraient que lorsqu'un visiteur laisserait enfin un peu de lumiére briller dans son regard.


Revenir en haut
Tokugawa no Kadokawa
Le Clan Tokugawa
Le Clan Tokugawa

Hors ligne

Inscrit le: 22 Jan 2010
Messages: 130

MessagePosté le: Sam 20 Fév - 16:49 (2010)    Sujet du message: La jeune fille aux fleurs Répondre en citant

Le comportement de la femme le laisse perplexe. Serait-elle donc simple d'esprit pour ne pas comprendre ce qu'il lui demande ? La façon dont-elle s'est exprimée répond à sa question. Nul simple d'esprit aurait été capable de s'exprimer en tels termes. Intrigué par le manège de la femme Kadokawa porte toute son attention sur cette dernière, se remémorant les paroles prononcées.

Tout à coup la lumière se fait en son esprit. Comment avait-il pu à se point passer à côté de cette énigme enfantine ? Mais surtout, comment et pourquoi cette femme pouvait-elle faire mention d'eux ? Comment cela était-il possible ?  Et pourquoi donc se présente-t-elle à la porte du Yamajiro ? Son visage était découvert, nul doute donc qu'elle n'en était pas. Que voulait-elle donc ?

Intrigué Kadokawa se décide à descendre auprès de la femme, sans oublier en passant de demander à un serviteur de remettre un message au seigneur, peut être cette visite l'intéresserait-il.


Et bien, voici donc que tu éveilles ma curiosité. Je suis Togukawa Kadokawa. Et toi, qui es-tu ? Simple paysan ou bushi ? Que veux-tu à ceux que tu nommes  dans ta poésie ?

Tout en parlant il l'observe des yeux, regardant le visage à l'expression si calme, essayant de deviner si les plis de ses vêtements cachent une lame.
_________________


Revenir en haut
kimikage


Hors ligne

Inscrit le: 16 Fév 2010
Messages: 6

MessagePosté le: Dim 21 Fév - 05:16 (2010)    Sujet du message: La jeune fille aux fleurs Répondre en citant

elle sentit son esprit s'eclairer comme une fleur s'ouvre au soleil où à la rosée.
Elle repris la parôle d'une voie douce et sensuelle, jouant toujours sa musique silencieuse.

Il etait une fois un spectacle de theatre de Nô et 3 spectateurs.

Le premier etait un paysan et il se laissait bercer par les masques grimaçant imaginant à la maniére d'un enfant voir des demons prendre corps à travers le comedien.

Le second etait un samourai et il admirait le jeux et les performances des acteurs bien plus que de l'intrigue elle même.

Le troisiéme etait un shinobi et il se demandait si il s'agissait d'un acteur jouant un Obakemono, où si ce n'etait pas plutôt un demon se faisant passer pour un acteur en jouant son propre rôle.

l'art du samourai, parce qu'il enseigne à ecouter ses sens et sa raison et à atteindre un but sans faillir ne laisse aucune place à l'imagination.

Pourtant vous me scruteriez pas comme ceci si vous pensiez réellement que j'etais une simple paysanne ou un Bushi, car ni l'un ni l'autre ne pourrait sortir soudainement une lame. Votre coeur sait qui je suis, mais votre esprit ne veut pas l'entendre. Dites vous pourtant que si j'avais une dague, ce qui n'est pas le cas, elle ne servirait qu'a vous faire croire que je l'utiliserais,pour occulter de votre imagination toute autre possibilité. Mais je ne m'en servirais surement pas.


Si je voulais vous tuer, je veillerais à ce que votre honneur ne vous laisse d'autres options que la mort, je n'ai nul besoin d'armes en véritée.

Je suis désolé d'avoir eu besoin de recourir à des mots là où il y en avais nul besoin, mais j'espére qu'au fil du temps vous apprendrez à voir au delà de vos sens et de votre esprit, et à lire ce qui est dit sans qu'il y ai besoin de mot, le langage est fait pour mentir, la véritée est toujours silencieuse.

Ma famille protege la votre car notre honneur exige le remboursement d'une dette, vos lâmes sont une bien pietre protection face aux monde qui nous entoure où la mort peut se trouver dans l'air que vous respirez, dans l'eau ou la nourriture que vous consommez, dans les routes ou le lit que vous utilisez.

Vous avez appris à tuer ou à mourir, mais nul ne vous à appris à vivre.

Je n'ai que trops parlé et sachez que j'ai honte de devoir le faire, vous n'êtes plus un enfant qu'il faille vous conter une histoire.

M'autorisez vous à jouer?


Revenir en haut
Tokugawa no Kadokawa
Le Clan Tokugawa
Le Clan Tokugawa

Hors ligne

Inscrit le: 22 Jan 2010
Messages: 130

MessagePosté le: Lun 22 Fév - 13:41 (2010)    Sujet du message: La jeune fille aux fleurs Répondre en citant

Il l'écoute, ne pouvant qu'apprécier les paroles prononcées, si pleines de vérités. Bien sûr qu'il sait que les silences ont plus à dire que les paroles, ils passent tant de temps à essayer de décrypter les silences, les ondes et les senteurs.
Ses mains disparaissent dans son dos, en signe de confiance.


Ne vous excusez pas à avoir eu à parler. Vos paroles sont si pleines de sagesse qu'elles pourraient enseigner à une génération entière. C'est à moi de m'excuser de ne pas avoir eu l'esprit plus prompt à comprendre ce que vous étiez.

Alors que le messager réapparaît, il reprend, tout en s'emparant du parchemin.

Je présume toutefois que vous n'êtes pas venu ici pour jouer. Je me doute que votre présence recèle bien autre chose que l'art musical et l'art de la prose. Mais je m'en voudrais de m'immiscer dans des affaires qui ne sont pas de mon ressort.

Le contenu du message lu, il tourne les talons et pénètre dans le Yamajiro, les mains toujours jointes dans le dos. Sans se retourner il parle :

Venez et entrez. Une fois dans l'enceinte, agissez à votre guise. Si toutefois je peux vous être utile, je retourne à ma méditation.

D'un signe de tête, il indique aux gardes qu'ils peuvent laisser la femme entrer. Attendant sans en avoir l'air une réponse, il se dirige vers l'escalier, se demandant ce que serait la réaction de l'invitée. Même s'il lui semble qu'il connaît la réponse .....
_________________


Revenir en haut
kimikage


Hors ligne

Inscrit le: 16 Fév 2010
Messages: 6

MessagePosté le: Lun 22 Fév - 18:02 (2010)    Sujet du message: La jeune fille aux fleurs Répondre en citant

Elle acquiesa d'un leger mouvement de tête, ne jugeant pas utile de relever qu'elle n'avait jamais estimé ne pas pouvoir entrer et sortir à sa guise selon son bon vouloir, mais le faire ainsi etait une marque de déférence et de loyauté envers les Tokugawa, tout comme le fait d'être venue.

Se lever maintenant aurait signifié avoir attendu l'accord ce qui n'etait pas le cas, comme tout les siens, elle etait maitresse de son temps et de son usage, et ne dependait pas  des evenements extérieurs, mais vivait pour les provoquer.

Contrairement au guerrier qui lui toujours prêt à l'imprevu, et devait  souvent vivre dans la reaction face au monde. Les deux arts si ils se rejoignaient parfois, constituaient des monde totalement divergeant en bien des points.

Elle se mit donc a jouer, appreciant au passage le message que laissait le maitre d'arme..."je vous fais confiance, vous êtes amie et non un danger" ..tout autant que le message, elle appreciant qu'il l'ai dit  avec le corps et non la parôle. Elle sourit et lui dédia l'air qu'elle jouait. La meloppé etait belle, melancolique saississante en bien des aspects.

Puis aprés quelque morceaux, elle se leva et se dirigea vers un des gardes et lui remis une piece sans un mot, puis déposa le bouquet de fleur au pied du deuxiéme garde. Puis au lieu de rentrer, elle se retourna, et quitta lentement les lieux.  Elle savait que dans quelques heures, les gardes auraient raconter son histoire à tout leurs collégues, cherchant a compendre le geste.

 Tous la connaitrait alors de rumeur et la reconnaitrait et tous accepterais non seulement de la laisser passer, mais le fait qu'elle echappait à leur comprehension.  Bientôt, de la rumeur, elle instillerait en leur âmes les elements pour qu'elle passe de statuts de mystére à celui de légende. Les gens ne voient que ce qu'on leur montre et celui qui sait diriger le regard devient alors invisible en toute circonstance.

Mais dans l'immediat, devalant la pente, elle imagina le garde prenant le bouquet de fleur et decouvrant qu'il ne lui etait pas destiné.

Dedans se trouvait un mot et une bourse..

Sur le mot

Sakura

Dans la bourse, des feuilles de matcha.

Elle faisait confiance à la femme pour savoir ce qu'il conviendrait  de faire.


Revenir en haut
Tokugawa no Kadokawa
Le Clan Tokugawa
Le Clan Tokugawa

Hors ligne

Inscrit le: 22 Jan 2010
Messages: 130

MessagePosté le: Mar 23 Fév - 12:28 (2010)    Sujet du message: La jeune fille aux fleurs Répondre en citant

Retourné à son poste d'observation, Kadokawa regarde du coin de l'oeil les agissements de la femme, et comme il l'avait pressenti, elle ne le suivit pas.

Ce qu'il n'avait pas prévu c'est qu'elle s'en irai sans même pénétrer.

Il la regarde s'éloigner en haussant les épaules. Après tout, cette femme savait ce qu'elle faisait et si lui l'ignorait, ce la ne changerait sans doute pas grand chose.

Son regard se posa de nouveau sur l'horizon, son esprit repartant dans une méditation dans laquelle un nouvel élément venait de pénétrer.
Sans le savoir, cette rencontre avait touché l'homme plus qu'il ne s'en doutait.

Et sans doute cela n'était qu'un commencement.....

_________________


Revenir en haut
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 12:07 (2018)    Sujet du message: La jeune fille aux fleurs

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Clan Tokugawa Index du Forum -> Rp - Yamajirô de Tokugawa -> Môn-Porte Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Index | Panneau d’administration | faire son forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Flowers of Evil © theme by larme d'ange 2006
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com